Le curé devait savoir nager pour passer de Moussac à Nérignac.

Publié le par GénéaBlog86

Au cours de mes recherches, en consultant les actes de la paroisse de Moussac, j'ai découvert un curé à l'abnégation remarquable, allant jusqu'au péril de sa vie, en traversant la rivière pour ses paroissiens.

« Gabrielle Sauvage métayère à la guigne fauderie au bourg de Nérignac s'étant trouvé à toute extrémité le 21 de ce mois de Novembre et désireuse de recevoir ses sacrements de Notre Mère la ste église, le curé de Moussac a esté les luy administrer et à son retour obligé de passer à la nage la petite rivière du blour qui sépare nérignac de moussac pour voir d'autres malades. La ditte Sauvage étant venue a décès La nuit du 21 au 22 et la Rivière trop gonflée il n'eut pas esté possible dapporter son corps pour linhumer dans le Cimetière de Moussac et pourquoy Le Sousigné voyant la Rivière un peu Retirée, s'est Exposé encor pour aller faire Linhumation du corps de la ditte Sauvage Cejourdhuy 24 9bre 1769 Dans le Cimetière de Nérignac au pied de la Croix du dit cimetière. La ditte Sauvage de son vivant épouse de jean grimaud au dit lieu presents le dit grimaud et autre jean grimaud et hylaire grimaud ses enfants, claude colasson, jean geais et plusieurs autres dudit bourg qui ont déclarés ne savoir signer de ce en qui et interpellés. Jabouin archiprestre Curé de Moussac. »

Petite ou Grande Blourde ?

La rivière traversée par le curé téméraire est en fait la Grande Blourde et pas la Petite Blourde située beaucoup plus à l'Est et de plus en dehors de la paroisse de Moussac. La Grande Blourde entre les bourgs de Moussac et Nérignac mesure environ sept à quinze mètres de large. Nérignac était une section de la paroisse de Moussac. A de nombreuses reprises, au cours des siècles, lors des inondations, les curés ont témoigné de leurs difficultés à traverser la rivière, en raison des gués submergés, afin d'aller bâptiser en urgence les nouveaux-nés ou donner l'extrême onction aux mourants. Nérignac devient une commune en 1790 et possède sa propre église.

Où se trouvait donc le lieu de la Guigne Fauderie au bourg de Nérignac ?

Ce lieu n'apparaît sur aucune carte récente et n'est pas non plus mentionné dans le dictionnaire topographique de Louis Rédet. Seul l'ancien cadastre de 1835 mentionne un bâtiment près du bourg nommé « Tienne Fondrie » susceptible de correspondre. Celui-ci existe toujours et se trouve actuellement situé à l'angle de la rue de la Fontaine et de celle du Trémail.

Qui était Gabrielle SAUVAGE ?

Gabrielle Antoinette dite Françoise Gabrielle ou encore dite Renée SAUVAGE est la fille de Charles et d'Anne TOURAUD, originaires d'Adriers. Elle s'unit le 12/11/1733 à Adriers, à Jean GRIMAUD, laboureur né le 23/04/1703 à Moussac, fils de Gervais et de Jacquette BERTHOMIER. Ils ont au moins sept enfants, nés de 1741 à 1760. Jean GRIMAUD meurt à Nérignac le 16/01/1771 et est inhumé le lendemain au cimetière de Moussac.

Qui était Jean JABOUIN ?

Jean JABOUIN (°ca1728 +1788) archiprêtre de Lussac et curé de Moussac officie en la dite paroisse de 1756 à 1788, année de sa mort. De nombreux confrères sont présents à ses funérailles à Moussac :

« Le dix du mois de Septembre de l'année mil sept cent quatre vingt huit je soussigné ay inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de messire jean jabouin archiprêtre de lussac et curé de moussac qu'il a conduit lespace de trente ans avec tout le zele et ledification dignes de son merite et ou il est decedé hier aagé d'environ soixante ans et munis des sacrements, presents à son enterrement messire jean Comte curé de gouex, messire pierre françois bonnet curé de perzac, messire hippolite jean baptiste barrier prieur curé de St paixent, messire jean gaujoux prieur curé du vigean, messire jean Laurendeau Curé de lizant, messire henri louis galliard Curé de queaux celebrant et autres avec nous soussignez. J Comte curé de gouez p.f. Bonnet curé de persac h.j.B. Barrier pr curé de st paixant Gaujoux prieur curé du vigean martin deshoulieres p. curé de lisle jean hubert vic. de persac Etienne Leonard Carteau Diacre Laurendeau curé de Lizant Bernardeau de Valence h.l. Gaillard curé de queaux officiant comme doyen des curés de Larchiprêtré »

Cet article avait été publié dans le cadre du challenge A-Z du Cercle Généalogique Poitevin en 2018.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article