Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai découvert l'acte de mariage du couple NOUVEAU Fleurant Charles Alexandre, avocat (o22/04/1779) avec DUTROU BORNIER Françoise Florence (o14/09/1784), à MONTMORILLON (86), le 01/12/1806.

Cet acte de mariage présente la particularité d'être accompagné de nombreux documents : un extrait d'acte de décès de la mère de la future, la retranscription de l'acte de baptême du futur, de nombreux actes notariés et un jugement auprès de la juridiction civile du dit lieu. 

En effet, le père de la future, monsieur DUTROU BORNIER Jean Félix, conseiller au siège royal de MONTMORILLON et député à l'Assemblée Nationale à PARIS s'oppose activement à cette union en refusant de donner son consentement, dès la première publication.

A la nouvelle de cette opposition, damoiselle DUTROU BORNIER Françoise Florence quitte le domicile de son père pour se réfigier chez un ami, le sieur TROUILLON Jean, ancien avocat domicilié en la paroisse de Saint-Martial à MONTMORILLON (09/08/1806).

Celle-ci est résignée à se marier et engage alors une procédure contre son père qu'elle mène devant le tribunal. Elle sollicite les notaires DELAVERGNE Pierre et HUGUET François, notaires publics du canton de MONTMORILLON. Les deux notaires et la demoiselle se presentent légalement par trois fois au domicile du paternel, pour recueillir son consentement.

Le 09/08/1806, il est fait mention que la jeune femme supplie son père qui refuse l'union et déclare : "il est donc évident que si je donnai le consentement qui m'est demandé, je concourerrai volontairement au malheur de ma fille et en le faisant j'irai en sens inverse de mon intention, car il n'y a pas de sacrifice  que je ne fisse, pour lui prouver le bonheur, lorsque ma fille sera dans le malheur, ce qui arrivera si tôt son mariage, j'en gémirai sans doute mais au moins n'aurais je pas à me reprocher d'y avoir contribué" . Il refuse de signer l'acte notarié.

Le 10/09/1806, c'est DUTROU BORNIER Joseph Maxime, le frère de la damoiselle, qui reçoit tout ce petit monde. Celui-ci déclare que son père est parti à la campagne. Il ne peut pas donner la réponse de son père à cette demande réitérée. Il signe l'acte notarié.

Le 11/10/1806, c'est la domestique VAUZELLE Radegonde qui reçoit les intéressés. Elle déclare que "son maître est allé passer le temps des vacances à la campagne et qu'elle ne sait quand il doit revenir". Elle ne sait pas signer.

La jeune femme après ces trois constats de notaires engage une procédure auprès de l'officier de l'état-civil.

Le jugement du tribunal civil de première instance à MONTMORILLON, en date du 19/11/1806, rédigé par NORMAND François, huisier, mentionne qu'aucune justification du sieur DUTROU BORNIER père ne peut s'opposer à l'union et que celle-ci est par conséquent conforme.

Ils s'unissent le 01/12/1806. Dans l'acte de mariage sont soulignés : "qu'il n'y avait lieu tant qu'à présent de donner main levée de l'opposition sus relatée en déclarant les actes respectueux insuffisants et irréguliers à nous signifiés" ; "qu'il pourra être passé outre et même injonction à l'officier de l'état civil, monsieur le maire de cette ville ou tel de ses adjoints qui en seront requis procéderons par suite des publications déjà existantes à la célébration du mariage de la dite damoiselle BORNIER avec le dit sieur NOUVEAU et feront pour le contracter tous actes civils dans la forme ordinaire".

Il est peu compréhensible que le père de la jeune fille, d'un milieu aisé, ait pu penser que sa fille serait malheureuse avec le nommé NOUVEAU, avocat et fils d'un notaire. A moins qu'il lui espérait un destin tout autre en l'unissant à un prestigieux orateur ou à un homme d'affaires de la capitale, où il exerçait ses fonctions politiques.

L'histoire ne dit pas s'ils vécurent heureux... toutefois ils donnèrent naissance à l'un des futurs maires de la commune de MONTMORILLON : NOUVEAU Jean François Charles Alexandre dit Alexandre (o04/01/1822), décoré de la Légion d'Honneur.

Tag(s) : #Histoires locales

Partager cet article

Repost 0