Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La commune de PLAISANCE située dans la Vienne, a réinstallé il y a quelque temps, dans la salle de réunion de la mairie, une magnifique cheminée qui se trouvait à l'origine dans un bâtiment communal du bourg. Elle est estimée du XVème siècle et est faite de pierre calcaire. Elle est décorée d'une fresque restaurée représentant "l'Annonciation", telle qu'elle était représentée par les artistes italiens du XIVème siècle.

En dessous, se trouve un blasonnement richement décoré de feuilles de vigne et de grappes de raisins sculptées dans la pierre.

 

 

 

 

 

La problèmatique se trouvait sur le blasonnement, martelé dans un temps lointain pour effacer les armoiries. J'ai donc entrepris de découvrir quel était ce blason.

J'ai donc rassemblé une collection d'armoiries des familles nobles du secteur et les ai fait dessiner. J'ai par la suite procédé à des photographies et à une étude comparative de ce blason.

La vue rapprochée de l'écu permet de constater qu'il a été martelé pour effacer l'inscription. Ce martellement est de forme rectangulaire. On peut remarquer une pointe triangulaire en son sommet. Les lettres « P » et « O » sont vraisemblablement les initiales d'une locution latine. Elles ne peuvent pas être liées à une devise qui devrait selon la règle héraldique se trouver au-dessus ou en-dessous.

 

 

Les feuilles de vigne et les grappes de raisins peuvent laisser supposer jadis le travail de la vigne, dans la paroisse de Plaisance.

De par l'aspect religieux et les constatations sur la forme du martellement, il est supposé que le blasonnement était celui du Prieuré de Plaisance, inscrit dans l'armorial général de France, de Charles d'Hozier, d'après l'Edit de 1696, Généralité de Poitiers (2ème partie, page 698).

Le martellement a pu dissimuler le sommet du toit (pointe triangulaire) et le rectangle évasé en sa base peut correspondre aux marches de l'édifice et aux pieds des colonnes.

 

 

Il est donc envisageable de penser que par son envergure, cette cheminée se trouvait à l'origine, dans un bâtiment religieux important de la paroisse de Plaisance. Le blason mentionné dans un recueil de la fin du XVIIème siècle, a pu être martelé à la période de la Révolution, afin de supprimer toutes traces de l’Église ou pour s'approprier son bien immobilier réquisitionné. Une recherche auprès des registres notariés pourraient éventuellement le confirmer. Je n'ai pas connaissance de l'emplacement de ce blason, sur un quelconque autre monument de la commune.

Tag(s) : #Recherches personnelles et méthodologie

Partager cet article

Repost 0