http://img15.hostingpics.net/pics/127418extraitnaissanceLELARGEJacquesEdme1816.jpgJ'ai découvert dans une retranscription d'acte de naissance, une marque bien particulière, liée à l'histoire du premier quart du XIXe siècle.
Nous sommes en 1816 et l'officier d'état civil de SAINT-SAVIN retranscrit un acte de naissance, suite à une demande. Il y appose le sceau de la mairie avec son aigle impérial.

Cet acte est certifié auprès du tribunal de MONTMORILLON qui y appose à son tour deux sceaux du roi (représentant trois fleurs de lys surmontées d'une couronne).

On constate que l'aigle impérial de la mairie de ST SAVIN s'est vu barré d'une croix corrective.

Nous sommes en pleine "Restauration" du pouvoir du Roi et les vestiges napoléonniens ne semblent plus d'actualité.

 

Trois hypothèses s'offrent alors à moi :

- M. le maire de ST SAVIN était quelque peu rebelle et contre le nouveau pouvoir en place ;

- M. le maire de par le changement récent et régulier du pouvoir, n'avait pas eu le temps d'acquérir la dernière mariane au goût du jour, pour sa commune et avait chargé lui même le sceau de sa commune d'une croix ;

- Le document transmis au tribunal de MONTMORILLON, avait été corrigé par le juge président du tribunal de première intance, en charge du dossier.

Tag(s) : #Histoires locales
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog