Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec le nouveau complément des archives en ligne, du département de la Vienne, je me suis découvert un ancêtre proche, soldat de la "grande guerre", cité par deux fois à l'ordre du régiment, alors que j'ignorais complètement sa participation au conflit mondial !

Il s'agit de BRUNET Jules (1877-1954), (sosa n° 38) cultivateur puis papetier à ITEUIL (86).

Il est mentionné sur le registre des matricules de POITIERS (86), en 1897 : n° de matricule - recrutement 54, n° 61 du tirage, du canton de VIVONNE, dmt à ITEUIL, cheveux et sourcils bruns, yeux roux, front bombé, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage rond, 1,62 mètre, cultivateur papetier, degré d'instruction 3.
Il incorpore le 21ème régiment d'artillerie le 16/11/1898, arrivé au corps le dit jour, matricule n° 6781. Il évolue rapidement dans l'arme : 2ème canonnier servant maitre-pointeur le 15/07/1899, 1er canonnier servant le 20/11/1899, artificier maître pointeur le 22/09/1900, envoyé le 28/09/1901 en disponibilité. Certificat de bonne conduite "accordé".

Il s'unit à BARANGER Marie (1878-1951) entre 1902 et 1904. Ils ont deux enfants : BRUNET Marie Julia (1906-1987) (sosa n° 19) et BRUNET Jean Robert (1913-1929).


A presque 37 ans, il est rappelé à l'activité par décret du 01/08/1914, le 04/08/1914 comme conducteur d'animaux de requisition au 49ème régiment d'artillerie le 05/08/1914. Arrivé comme soldat de base, il évolue rapidement au cours du conflit franco-allemand. Il passe au 11ème régiment d'artillerie le 24/12/1914, au 7ème régiment du génie le 24 février 1915,  au 1er régiment du génie le 29/11/1915. Il est nommé caporal le 24/05/1915, puis sergent le 21/11/1917.
Il est envoyé en congé illimité de démobilisation à ITEUIL le 25/01/1919, par le 6ème régiment du génie, 2ème échelon n° 3598.
Campagne contre l'Allemagne, intérieur campagne simple du 04/08/1914 au 23/12/1914, aux années campagne double du 24/12/1914 au 24/01/1919, soit presque 4 ans et demi ! 
Il est cité à l'ordre du régiment n° 57 du 07/07/1917 "Gradé zélé et courageux s'est particulièrement fait remarqué dans sa direction des travaux du dernier secteur mai juin 1917" ; ordre n° 100 du 13/07/1918 "Excellent sous-officier malgré sa classe territoriale a toujours fait preuve d'abnégation de courage et de sang froid, a montré à ses hommes le plus bel exemple de bravoure dans l'attaque ennemie du 09/06/1918 en défendant avec acharnement la position occupée".
Il est décoré de la Croix de guerre : avec deux étoiles de Bronze.
  (photographie du 09/10/1922)

Il passe dernière classe de réserve (article 58 de la loi du 22/04/1923) en raison de ses deux enfants à charge.

Tag(s) : #Biographies

Partager cet article

Repost 0