Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

http://www.hebergeur-images.fr/images/165168892.jpgAu cours d'une conversation, j'ai appris qu'un certain monsieur DION qui habite près de chez moi, est lui aussi passionné  de généalogie. Son patronyme m'a particulièrement interpelé. En effet, j'ai moi-même une branche "DION" sur laquelle je suis bloqué, depuis un bon moment, sur la seconde partie du XVIIIème siècle. Je suis donc allé lui rendre visite.  

Il m'a très aimablement accueilli et nous avons pu converser de notre passion commune. Il m'a appris qu'il est un lecteur régulier de ce blog, ce qui m'a naturellement fait plaisir. Il m'a interpelé sur un éventuel cousinage par la branche GOURDEAU de QUEAUX, mais celui-ci n'a pas pu être vérifié, en l'absence d'écrits antérieurs à 1720, sur cette dite commune. Je lui ai fait part de ma difficulté à remonter ma branche DION Antoine, né vers 1766, fils de DION François et de BERGER Marie. Il faut savoir que bien souvent à travers les siècles, le patronyme DION s'est confondu avec celui de GUION.

Particulièrement renseigné sur ce patronyme qui est le sien et dont il a étudié, depuis son adolescence, toutes les branches qu'il a longuement inscrit dans ses cahiers d'écoliers, il a su m'orienter rapidement vers la supposée naissance de mon ancêtre. Il semble que l'ascendance de l'intéressé était fautée dans son acte de mariage. En effet, il ne connaissait aucune BERGER épouse DION. Il m'a fait part d'un DION Antoine, fils de DION (GUION) François et de BLET Marie, né en 1765 au VIGEANT (86). Ceci pouvait être une piste. Il devait se pencher sur cette hypothèse et me tenir informé. Une fois chez moi, j'ai creusé cette piste qui m'a paru bonne dès l'acte de baptême et pour cause. Les parrain et marraine de DION Antoine sont LEGROS Antoine et RICHARD Marie Gabrielle qui seront presque trente années plus tard, tout simplement ses beaux-parents, parents de son épouse LEGROS Marie, avec laquelle il s'unit en 1794, au VIGEANT.

Monsieur DION m'a transmis son étude très détaillée qui s'est avérée en tout point concordante avec celle que j'avais établi sans collatéraux, en une soirée. Nous cousinons ainsi par les ancêtres les plus anciens, connus sur cette branche : le couple GUION Hillaire (1625-1670) et THIAUDIERE Anthoinette (+1701).

Je tiens tout particulièrement, à saluer le travail remarquable de ce généalogiste qui m'a permis de débloquer cette ascendance. Encore merci monsieur DION.

Tag(s) : #Carnet de route