Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Amateur de livres anciens, j'aime flaner dans les brocantes et les vides greniers à la recherche d'anciennes publications du XIXème siècle.

Au cours de l'une de ces visites, j'ai découvert deux vieux registres poussiéreux entassés sous des montagnes de livres, comme perdus depuis des années, car n'intéressant personne.
En les feuilletant, j'ai pu y découvrir une nouvelle source d'informations qui m'était jusque là inconnue. En effet, il s'agissait de registres de commerces servant à noter : le crédit de compte de clients en épicerie pour le premier (format 36cm x 28cm, 136 pages paraphées, pour la période de 1882 à 1886) et les consignes d'un marchand de vins pour le second (format 41cm x 28cm, 500 pages paraphées, pour la période de 1894 à 1910).

J'ai souhaité bien sûr savoir où ces registres avaient été découvert. Il m'a été répondu dans le grenier d'une vieille maison de bourg sur la commune de LUCHAPT (86). Cette commune y est d'ailleurs mentionnée à de très nombreuses reprises ainsi que plusieurs autres limitrophes du Sud de la Vienne et en dehors de ce département.

Contre une somme modique, j'ai pu prendre possession de ces écrits sans cotations. Ils n'auraient d'ailleurs certainement jamais trouvé acquéreur.

L'intérêt dans ces notes c'est qu'elles mentionnent en entête du compte : l'identité de la personne, sa profession, son adresse, voir son surnom, son veuvage...

Pour les biens mentionnés sur le compte de l'épicerie, cela permet de mettre en évidence que certains pratiquaient par exemple l'exercice de la chasse au fusil (mention de l'achat de tous les produits nécessaires pour concevoir des cartouches de chasse), d'autres achetaient des bijoux ou divers objets pour certaines occasions...

<--- Exemple de compte sur le registre d'épicerie.

Tag(s) : #Sources généalogiques à exploiter

Partager cet article

Repost 0