Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poursuivant toujours la recherche de l'dentité précise de GODARD Madeleine dit Marie, la mère supposée de Clémentine, j'ai recherché dans les tables de recensements de la commune de L'ISLE JOURDAIN. J'y ai découvert en 1856, l'intéressée et son fils naturel Elie. Elle y est mentionnée veuve DURAND.

Il a donc fallu rechercher l'union DURAND - GODARD. J'ai trouvé le fils de cette union Marie Léopold né en 1847 à POITIERS, décédé en 1852 à L'ISLE JOURDAIN. C'est comme cela que j'ai trouvé le prénom de DURAND en celui de Pierre.
A la naissance de Marie Léopold, Madeleine est notée demeurant à ADRIERS. A la mort de l'enfant, elle est mentionnée habiter près de la place publique à L'ISLE JOURDAIN.
DURAND Pierre est voiturier et réside la commune de PERSAC à la naissance de son fils, où il est absent. Il l'est aussi absent de la commune de L'ISLE JOURDAIN, à la mort de son fils.

L'union DURAND - GODARD est découverte en la commune de PERSAC, le 21 juin 1843. Il y est fait mention que l'époux est originaire de PERSAC et l'épouse d'ADRIERS.

En analyse finale, on peut constater que GODARD Madeleine dit Marie a eu ses enfants systématiquement à POITIERS. Elle a résidé à ADRIERS, PERSAC et L'ISLE JOURDAIN. Elle a souvent vécue seule sans son époux. Il est possible que les deux enfants supposés, nés avant le mariage soient issus du DURAND en question ???
La naissance de sa fille Clémentine laisse planer le doute concernant ce lien maternel, à la vue des autres naissances et notamment celle d'Elie (moins de 5 mois de différences).

SYNTHESE :
- GODAR Madeleine est mentionnée domestique résidant à L'ISLE JOURDAIN, susceptible d'être née en 1818, à la naissance de GODAR Clémentine, à POITIERS, le 14/12/1841. L'enfant est abandonné par la mère...
- GODARD Marie, servante, dmt à LUSSAC LES CHATEAUX, supposée née en 1820 (correspond à la réalité), reconnaît en août 1842, son enfant GODARD Prosper Elie, naturel abandonné, à POITIERS, né un peu avant le 09/05/1842 date de son abandon. Mentionnée veuve DURAND, à L'ISLE JOURDAIN, en 1856.
- GODARD Marie, épouse DURAND Pierre, sans profession d'ADRIERS, susceptible d'être née en 1812 (1820 en réalité) donne naissance à DURAND Marie Léopold, à POITIERS, le 06/09/1847. Demeure à L'ISLE JOURDAIN en 1852.

A savoir que Marie née en 1820 avait une soeur Magdelaine née en 1816...

<--- Acte de naissance de DURAND Marie Léopold en 1847 à POITIERS (86).

Tag(s) : #Recherches personnelles et méthodologie

Partager cet article

Repost 0