Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En avril, j'avais eu l'occasion d'emprunter les allées du cimetière de MAGNE (86), à la recherche de parents de mon aïeul paternel.

En mai, je suis allé visiter celui de VERRIERES (86) qui m'a permis de découvrir par hasard le lieu des sépultures des ancêtres de mon épouse, ainsi que celui de LHOMMAIZE (86).

Dans ce dernier, je cherchais plus particulièrement la tombe du nommé BOCK François-Louis, sur lequel j'ai fait une étude assez détaillée.

Il est né le 24/04/1820 à Hochfelden (67), fils de BOCK Antoine et de WAGNER Madeleine. Il est gendarme à la brigade de gendarmerie de L'ISLE JOURDAIN (86), lorsqu'il se marie à SOUCHAUD Marie Eulalie dans cette même commune le 13/07/1849. L'intéressé jouissait d'une fortune importante de par son père, maître maçon, resté dans le Bas-Rhin. Celà lui permet d'acquérir une belle propriété, dans le bourg de la commune précitée. Il la louera à la Gendarmerie, faute de casernement réel et suffisant, à partir de 1854. Il est affecté par la suite, au grade de brigadier, en qualité de commandant de l'unité à LUSSAC LES CHATEAUX (86). En septembre 1870, il vend son bien pour acheter une maison de bourg à LHOMMAIZE, pour s'installer à la retraite avec son épouse et sa fille Marie. Alors qu'il est garde particulier au domaine du château de la Forge (rectangle étoilé sur l'illustration ci-contre), il décède à LHOMMAIZE (86), le 05/01/1871. Il est inhumé dans le cimetière de cette commune. Son épouse sans emploi devient rentière. Leur fille Marie épouse FERSING Etienne en 1874, lui-même gendarme dans la dernière affectation du défunt.

J'ai donc recherché la sépulture de l'intéressé, mais ma persévérance est restée vaine. Je suis donc passer à la mairie dans l'espoir d'avoir l'emplacement précis de la tombe du nommé BOCK. La secrétaire m'a bien confirmé l'inhumation, celle-ci étant référencée dans un registre. De plus, elle m'a remis gracieusement une copie de l'arrêté pour la concession perpétuelle, en date du 18 avril 1895, qui cite : "Il est fait concession à monsieur FERSING Etienne de deux mètres carrés de terrain dans le cimetière de Lhommaizé où sont déposés les restes de monsieur BOCK Louis-François son beau-père décédé le 05 janvier 1871 pour y fonder à perpétuité la sépulture susdite."

Il semble fort que depuis ce temps la tombe fortement dégradée de l'intéressé ait fait l'objet d'un rachat, car celle-ci n'existe plus...

Tag(s) : #Carnet de route

Partager cet article

Repost 0