Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dans le mariage du couple LAJOUX Constantin avec BOUGEOIR Ménésie, en 1876, à LUSSAC LES EGLISES (87), la future épouse est notée :

"Fille naturelle de père et de mère inconnus présentée à l'hospice de POITIERS, âgée d'environ six mois et enregistrée dans le dit hospice le 25/01/1853"

J'ai donc consulté son acte de naissance enregistré à la date précitée qui mentionne pour seuls renseignements : "... un enfant de sexe féminin, âgée d'environ six mois, exposée au tour du dit hospital général, ce jour à cinq heures du matin, vêtu d'une chemise en calicot et une brassière d'indienne fond bleu à petits pois jaunes, garnie de mousseline plissée, un bonnet de tuff noir, garni de tulle noir, un mouchoir de coton à carreaux, deux langes dont un droguet bleu, l'autre est fait de plusieurs morceaux de coton et de velour, d'une serviette d'indienne à rayures brunes et blanches, l'enfant avait un billet indiquant les noms "Marie Manbaite", on lui a donné ceux de Ménésie Bougeoir..."

Je pense que Mambaite n'était pas son nom, mais que le billet voulait plutôt dire : "Marie m'embête", motivant l'abandon de l'enfant.

<--- Acte de la commune de POITIERS (86).

Tag(s) : #Recherches personnelles et méthodologie