Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certains se souviendrons peut-être de mon premier article sur ce sujet, concernant un acte de naissance d'un enfant masculin prénommé François en 1807 qui s'était avéré en fait être de sexe féminin et porter les prénoms de Marie Anne, suivant un jugement du 14/08/1839.

Vous étiez surpris qu'il ait fallu 32 ans avant que la correction soit faite. J'avais donc avancé la théorie d'un éventuel mariage qui ait obligé l'intéressée à faire rectifier son acte de naissance, pour pouvoir accéder à cette union.

Cette union a bien eu lieu le 27/09/1839 à AVAILLES LIMOUZINE (86), avec GRACIEUX Louis. L'acte mentionne bien la correction effectuée sur l'acte de naissance de la mariée.

Pour ceux qui pensaient à un enfant hermaphrodite, le caractère féminin de l'intéressée est bien prouvé par la naissance de plusieurs enfants, après le mariage.

"Il n'y a pas de motif dans les écrits expliquant l'erreur. On peut effectivement penser que le géniteur de l'enfant souhaitait avoir absolument un garçon. Il y a fort à parier que le sexe de l'enfant n'a pas été constaté par l'officier de l'état civil, comme cela était prévu à l'époque car il n'en est pas fait mention."

Tag(s) : #Recherches personnelles et méthodologie

Partager cet article

Repost 0