Un sobriquet en marge du baptême.

Publié le par GénéaBlog86

Poursuivant ma recherche permanente de mes ancêtres, j'ai été amené à découvrir quelque chose de peu commun en marge du baptême de François SIRONNEAU, mon sosa 11288, baptisé le 12/02/1631 en l'église Saint-Maurice, en la paroisse de Lathus (86).

AD86 - Lathus B1627-1631 vue 28/31

"Le jour et an ci dessus [12/02/1631 suivant l'acte précédent] a esté babtisé françois fils de françois Sironneau et de fleurance Demarsat sont les parin et maraine françois Brethaud et louise Despiaubin"

Habituellement, en ce XVIIe siècle, les décès des jeunes enfants sont indiqués en marge du baptême, comme il est possible de l'observer à la page précédente, où Marie Jacquemin fille de Pierre et de Suzanne Hesnin, baptisée le 11/01/1631, porte en marge le terme latin "obiit 3 aprilis 1636". Cela signifie que cette enfant âgée de 5 ans est décédée le 03/04/1636, "obiit" étant une contraction du terme "obivit" et signifiant "il est mort".

Décès en marge d'un baptême.

En marge du baptême de François Sironneau est indiqué "François Cironneau dit la plume 12 febrier 1631". Il s'agit d'un rappel de l'identité du baptisé et de sa date de baptême étant donné qu'il faut se référer à l'acte précédent.

Mention en marge du baptême de François Cironneau dit la Plume.

De plus, on y découvre son surnom "la Plume" qui n'a pu lui être donné qu'à l'approche de l'âge adulte, soit en raison d'un aspect physique étant peut-être un peu frêle ou porteur d'une plume au chapeau, d'une possible qualité de rédaction sachant écrire, d'un surnom au régiment, ou de son métier de tailleur d'habits pour lequel je n'ai pas fait de rapprochement.

Cette mention a probablement été indiquée lors de son mariage avant 1667, lorsque le curé à vérifier son baptême.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article