Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le coeur honoré de Charles Petitpied.

J'ai découvert que la multiple inhumation n'était pas l'apanage de la famille royal. En effet, les triples sépultures en plusieurs lieux distincts, du corps, des entrailles et du cœur, d'un puissant défunt, se généralisent à compter du XIIIe siècle. Les nobles accèdent aussi à ces honneurs.

La raison de ces multiples sépultures pour un même individu est double : premièrement pour préserver la dépouille comme cela se faisait du temps des croisades, pour éviter une putréfaction du corps pour permettre une inhumation près de ses ancêtres et deuxièmement pour appuyer le pouvoir en place en multipliant sa reconnaissance.

Voici la retranscription de l'acte d'inhumation du cœur de Charles Petitpied, escuyer, seigneur d'Ouzilly, la Popelinière, l'Age Courbe et autres places, à Lathus (86) :

"Le vingt cinq (septembre 1673) a esté inhumé en la chapelle de Saint Blaise le coeur de feu messire Charle Petitpied escuyer en son vivant sieur d'Ousilly, la Popellinyere, l'Age Courbe et autres places duquel le corps est inhumé en l'église de Saint Estienne du mont proche la place Maubert à Paris où il était décédé le dimanche vingtième jour d'août de cette mesme année, l'enterrement fait par moy, Merlet curé de Lastus."

Il aura fallu plus d'un mois au cœur pour revenir sur ses terres d'origine, sachant qu'il fallait environ une semaine au XVIIe siècle, pour parcourir l'itinéraire de Paris à Lathus.

Sa fille Marie Anne épouse en 1680, Gaspard de Blom, puissant seigneur de Beaupuy.

Illustration des armoiries de l'intéressé : d'azur à une tortue d'argent, 3 fusées en chef, et 2 en pointe de mesme (dessiné par Jacques Vigneron).

Tag(s) : #Histoires locales

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :