Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il m'arrive régulièrement de me balader en forêt dans le Montmorillonnais. Récemment, en tapant du pied dans les feuilles au sol, j'y ai fait une trouvaille étonnante. En effet, un objet métallique m'a intrigué. Il s'agissait d'une petite plaque d'identification en cuivre gravée. Il y est inscrit : "Mr Chéri Moreau Les Combes par Montmorillon".

"Les Combes" est un hameau de la commune de Montmorillon (86).

J'ai pensé qu'il pouvait être intéressant de retrouver cet individu et d'étudier sa vie. Néanmoins, je n'avais aucun élément sur la date de naissance de l'intéressé. Chéri étant un prénom particulièrement peu courant, de la fin du XIXe siècle, contrairement au patronyme Moreau, je me suis dis qu'il était possible de le retrouver dans cette période.

Mes recherches ont permis de découvrir avec ce peu d'élément, le nommé MOREAU Louis Victor Chéri, né le 12/02/1897 à Pindray (86), fils de MOREAU Pierre et de RANGER Louise Victorine. MOREAU Pierre était tuilier à Pindray (1897), puis est passé fabricant de chaux aux Combes à Montmorillon (1905). Chéri devient tourneur mécanicien à Montmorillon, il est incorporé pendant la Grande Guerre le 09/01/1916, arrivé au corps et 2e sapeur le lendemain, parti aux armées le 21/09/1916. Cité le 12/11/1917 à l'ordre de la division n° 315 du général commandant la 13e D.I. : "Jeune sapeur ayant eu la plus belle attitude au feu. Blessé le 23/10/1917 au cours de la progression, n'a quitté son poste qu'après en avoir reçu l'ordre. Mort des suites de ses blessures après avoir été amputé du bras gauche". Blessé par éclat d'obus le 23/10/1917 au combat de Vaudesson (02), décédé des suites de sa blessure le 30/10/1917 à l'hôpital Saint-Louis, annexe de l'hôpital temporaire n° 15 à Compiègne (60), rayé des contrôles le 31/10/1917, croix de guerre avec étoile d'argent.

La plaque métallique peut être datée d'environ 1915. En remontant son ascendance maternelle, j'ai découvert qu'il était un cousin éloigné de mon épouse. La généalogie est parfois toute proche sous nos pieds, en balade, sans aller dans un cimetière.

Tag(s) : #Recherches personnelles et méthodologie

Partager cet article

Repost 0